L’allergie aux poils d’animaux : Comment la traiter efficacement ?

paroleanimaux.com_Les allergies aux poils d'animaux_comment les traiter efficacementL’allergie aux poils d’animaux est réellement fréquente après les autres allergies connues. Ce sont les poils qui conservent généralement les allergènes. Après un contact avec ces animaux, chien ou chat, les personnes sensibles, qui peuvent être un enfant ou un adulte, présentent des réactions allergiques diverses. Habituellement, les symptômes se dévoilent avec des démangeaisons cutanées, asthme ou encore une conjonctivite. Pour mieux vous guider en cas d’allergie, ci-dessous quelques informations sur les traitements à adopter.

Soulagement des symptômes et traitements de la maladie

En général, l’allergie aux poils d’animaux peut être traitée. Il est vrai que les médicaments ont de l’effet sur les symptômes

, mais les effets ne sont plus apparents lorsque vous arrêtez la prise de ces médicaments. Néanmoins, vous aurez la chance de retrouver des traitements adaptés puisque les traitements sont actuellement nombreux. Vous pourrez consulter illicopharma.com pour retrouver une pharmacie en ligne proposant des produits efficaces contre les allergies. En général, les traitements dépendent des symptômes qui peuvent se présenter en une inflammation et rougeur sur la peau, des larmoiements ou encore des toux.

Par ailleurs, vous devez surtout consulter un allergologue pour diagnostiquer votre allergie et pour connaître les meilleurs traitements que vous puissiez prendre. Parfois, si les personnes allergiques ne souhaitent pas se séparer de leur animal de compagnie à poils, l’allergologue prescrit généralement ce qu’on appelle une désensibilisation. Ce traitement consiste à administrer des doses croissantes de l’allergène par injection intradermique ou par voie sublinguale (sous la langue). L’objectif est surtout d’habituer l’organisme au fur et à mesure à l’allergène. Ce traitement présente de nombreux avantages, car il empêche l’évolution des symptômes et peut les supprimer. Il évite également la sensibilisation à quelconques allergènes et la prise d’autres médicaments. Il faut savoir que ce traitement se pratique régulièrement au début.

Proscrire les causes de l’allergie

Bien que vous ayez consulté un allergologue et qu’il vous a prescrit des remèdes pour calmer les symptômes, il est possible d’écarter les causes de votre allergie. Si vous l’avez contracté ailleurs cette allergie, vous devez alors éviter l’adoption d’un animal à poils à l’avenir. Si vous avez déjà un chien ou un chat, il est envisageable de vous séparer de lui même si cela s’avère difficile. Si les liens qui vous unissent sont importants et que vous n’arrivez pas à vous séparer de lui, vous devez alors prendre des précautions pour coexister avec votre animal de compagnie à poils.

Vous pourrez par exemple limiter sa présence dans diverses zones de votre maison : le lit, les chambres à coucher, les canapés ou les tapis. Évitez également l’utilisation de moquettes ou tapis qui sont de parfaits conservateurs d’allergènes. Afin de garder la propreté et diminuer la croissance des agents allergènes dans la maison, passez l’aspirateur trois fois par semaine en moyenne. Privilégiez un aspirateur sans sac et pourvu d’un filtre à allergène. Il est également utile de renforcer la bonne hygiène de votre animal, notamment le toilettage et le brossage, pour bloquer la propagation des allergènes. Si vous ne pouvez pas vous empêcher de caresser votre chien à un moment donné, n’oubliez pas de vous laver les mains après chaque contact. Une fois ses précautions prises, vous n’aurez rien à craindre de votre boule de poil.

Laisser un commentaire