L’ENTRETIEN D’UN CHEVAL

By Maryse Cormier

Un cheval nécessite tout un ensemble de soins et d’attentions quotidiens, notamment s’il s’agit d’un cheval de course qui doit être en excellente santé pour pouvoir assurer les différentes courses de turf qu’il va être amené à réaliser. Voici les principaux éléments sur lesquels il est important de s’attarder pour entretenir un cheval et lui prodiguer santé et bien-être.

Le mode de vie du cheval

Le cheval doit pouvoir gambader dans un pré chaque jour où il pourra retrouver de l’herbe et de l’eau ainsi qu’un abri en cas de vent ou de soleil comme un box ou plus simplement un gros arbre. Il est conseillé de lui offrir un hectare de pâture pour qu’il puisse profiter d’une alimentation suffisante tout au long de l’année. A défaut, le cheval peut très bien vivre dans un box si celui-ci est suffisamment grand (environ 9 m2) et que le cheval puisse sortir chaque jour au moins une heure pour faire un minimum d’activité physique. Le cheval en écurie doit être nourri à travers différentes céréales comme le maïs, l’orge et l’avoine ainsi que par des fourrages comme le foin ou la paille. A noter que les chevaux de courses ont un besoin plus important en avoine car cette céréale est particulièrement énergétique.

Les soins principaux

Chaque cheval doit bénéficier de différents soins, dont le pansage est le plus courant. Celui-ci doit être fait de façon quotidienne, que ce soit avant ou après l’entrainement. Le pansage comprend l’étrille qui permet de venir décoller les salissures sur les poils du cheval, la brosse dure qui est utilisée sur la totalité du corps de l’animal, la brosse douce qui permet quant à elle de dépoussiérer le poil, l’époussette qui apporte une brillance au niveau du pelage et enfin l’éponge qui sert à nettoyer les orifices (yeux, nez et parties génitales). Les sabots sont quant à eux nettoyés avec un cure-pied et la crinière est démêlée avec un peigne. Le soin de pansage est très important car il permet non seulement de contribuer au bien-être de l’animal mais il permet aussi de repérer d’éventuelles blessures. Autre soin important, la ferrure qui permet de protéger la corne du sabot de l’usure ainsi qu’à corriger les éventuels problèmes d’aplombs ou orthopédiques. La ferrure doit être réalisée toutes les 7 semaines environ. Le cheval doit également impérativement être vacciné pour éviter de développer des maladies graves. Parmi les vaccins courants on citera les vaccins contre la rage et la grippe qui sont obligatoires, mais aussi les vaccins anti-tétanique et rhinopneumonique qui bien que facultatifs sont néanmoins conseillés.

READ  À QUOI CONSISTE-T-ELLE LA MUTUELLE ANIMAUX ?